Les superviseurs devraient-ils utiliser le GPS pour suivre leur personnel?

  • 0

Les superviseurs devraient-ils utiliser le GPS pour suivre leur personnel?

Les superviseurs devraient-ils utiliser le GPS pour suivre leur personnel?

Juridique: oui

La question de la confidentialité lors du contrôle des employés mobiles via un GPS a fait couler beaucoup d'encre, au point qu'il y a beaucoup de gens des deux côtés, de l'entreprise et de la main-d'œuvre, qui répondent à la même question.

Certaines entreprises souhaitent localiser ou suivre le statut de leurs employés par GPS. Avec ce système de suivi GPS, vous pouvez gérer votre activité et savoir où vous en êtes à tout moment. Mais est-ce légal d'utiliser cette ressource dans une entreprise?

Les employeurs sont autorisés à surveiller leurs employés, mais seulement dans des limites très étroites. Les systèmes de surveillance et de contrôle, destinés uniquement à surveiller le comportement des travailleurs sur le lieu de travail, sont totalement interdits par la loi sur le travail (art. 26 ArGV3). Lorsque la surveillance est nécessaire, par exemple pour prévenir le vol ou pour mieux planifier les opérations, elle ne doit pas entraver la liberté de mouvement des employés.

La surveillance par GPS est autorisée, selon les défenseurs de la vie privée. Mais uniquement si cela est proportionné, les employés ne sont pas inutilement contrôlés et stressés. L’employeur ne doit donc surveiller ses employés en permanence que sur l’écran, si cela est nécessaire pour des raisons de sécurité, par exemple. Une telle surveillance dite en temps réel est autorisée, par exemple, pour le suivi des transports de fonds ou lors du transport de marchandises dangereuses.

Les employés ont été informés de la surveillance et des raisons de la surveillance, des données collectées, des personnes qui ont accès à ces données, de la durée de leur conservation et du fait que les employés ont un droit d'accès.

La première chose à faire est d’informer le travailleur qu’il sera localisé via GPS pour gérer les avantages de son travail. De cette manière, vous saurez que les données collectées avec le GPS peuvent être utilisées à des fins telles que l'optimisation des processus, la sécurité accrue, les programmes de motivation, de performance et de performance, ainsi que les éventuelles pénalités.

Les employeurs peuvent placer des appareils GPS sur divers équipements, notamment des véhicules et des téléphones portables. Cela donne à l'employeur des détails à la minute près sur la localisation d'un employé, révélés par les coordonnées de longitude et de latitude, qui sont ensuite communiquées à une équipe que l'employeur peut surveiller. S'il est installé dans un véhicule, le dispositif GPS peut également indiquer la vitesse et la direction de déplacement du véhicule.

Est-il légal de mettre le GPS sur un téléphone portable à un travailleur?

Tant que le téléphone ou la tablette appartient à l'entreprise et non au travailleur, la réponse est claire: oui. Sinon (si l'appareil appartient à l'employé), il doit en être informé et donner son consentement pour être localisé via son téléphone.

L'employeur peut disposer de la technologie GPS et la placer sur le périphérique de l'entreprise que son employé emporte avec lui sans avoir besoin du consentement préalable du travailleur.

Facteurs à prendre en compte pour la localisation GPS

Bien que l'employé ait été versé dans cette étape, vous ne pouvez pas perdre de vue le principe de proportionnalité, de sorte que la localisation de l'employé par GPS est tout à fait légale.

La Cour constitutionnelle a établi une série de limites de ce qu’elle considère être les droits fondamentaux du travailleur que l’employeur doit respecter. Dans ce contexte, les méthodes de suivi GPS seront légales tant qu'elles répondent aux exigences suivantes:

  • Jugement d'aptitude

L'installation GPS doit être capable d'atteindre l'objectif pour lequel elle est utilisée.

  • Procès de nécessité

Cette mesure est nécessaire car il n'y a pas d'autre solution plus modérée pour atteindre l'objectif avec la même efficacité.

  • Le jugement de stricte proportionnalité

Cette mesure doit être équilibrée, générant plus d'avantages ou d'avantages d'intérêt général que de dommages à d'autres valeurs ou avoirs en conflit.

Pour savoir s'il faut utiliser un système de suivi GPS pour contrôler les travailleurs, il est légal de faire une étude de cas et d'indiquer très clairement qu'en aucune circonstance, la société ne peut localiser l'employé en dehors de sa journée de travail.

Par conséquent, les équipements ou les véhicules dans lesquels le système de suivi GPS a été installé ont la possibilité de désactiver cette fonction dans les cas où ils seront utilisés à des fins privées.

Que dit la loi sur la protection des données

La LOPD indique clairement que, lorsqu’il s’agit de données privées, il est impératif de les protéger sauf s’il est légiféré. Et c'est ce qui se passe avec l'article 20.3 du statut des travailleurs, «l'employeur peut adopter les mesures qu'il juge les plus appropriées pour la surveillance et le contrôle afin de vérifier le respect par le travailleur de ses obligations et devoirs en matière de travail, en conservant son adoption et en appliquant la considération due à leur dignité humaine "

En tout état de cause, il s'ensuit que, bien que l'employeur puisse placer un GPS dans le mobile du travailleur, cela ne l'exempte pas de l'obligation d'informer le salarié en question, qui a le droit de savoir qu'il est «surveillé». ”

Combien de temps les informations collectées peuvent-elles être sauvegardées?

Dans ce cas, il existe également une série de politiques pour la conservation des données obtenues qui prétendent ne pas violer les droits du travailleur. La durée maximale pendant laquelle les informations obtenues peuvent être sauvegardées est de 2 mois, bien que ces données de localisation puissent être conservées plus longtemps.

Données sauvegardées plus longtemps

  • Si ces données sont utilisées pour démontrer l'exécution du service alors qu'aucune preuve ne peut être fournie par d'autres moyens. Dans ce cas, vous pouvez conserver les informations pendant un an maximum.
  • Si un règlement spécifique prévoit cette situation, pendant la période fixée.
  • Si la conservation est utilisée pour conserver une histoire avec tous les déplacements afin d’optimiser les itinéraires, elle peut également être conservée pour une période maximale d’un an.

Données que l'employeur peut avoir par GPS

  • Le temps commence
  • Heures auxquelles les arrêts sont faits
  • Lieux où vous passez avec le véhicule de l'entreprise et qui s'arrête
  • Vitesse de la voiture
  • Fois où la voiture est en marche et quand il est arrêté
  • Le kilométrage effectué chaque jour ouvrable
  • En tout état de cause, rien n’est lié à votre vie personnelle ou familiale ni à tout ce qui relève de la vie privée.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, la localisation de l'employé par GPS doit répondre à des critères purement professionnels et s'inscrire dans le cadre de ses services de main-d'œuvre.

Commandez maintenant

Nombre total de vues 4130 13 vues aujourd'hui
Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Singapour Haut 500 Enterprises 2018

Singapour Haut 500 Enterprises 2018

Contactez-Nous

OMG Service à la clientèle

WhatsApp

Singapour + 65 8333-4466

Jakarta + 62 8113 80221



email: sales@omg-solutions.com ou
Remplissez le formulaire de demande et nous vous répondrons dans 2 Hrs

Actualités